Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Travaux de sécurisation de la voirie métropolitaine

    • logo metropole480

PREVENTION INTEMPERIES

« Le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur se caractérise par une configuration géographique et géologique très sensible aux risques de chute de pierre et aux coulées de boue. La gestion du réseau routier  nécessite donc la prise en compte de ces aléas. C’est la raison pour laquelle, depuis que la Métropole assure la compétence Voirie, elle agit chaque année sur deux axes : la prévention et la réparation. Le patrimoine routier métropolitain représente aujourd’hui plus de 2.400 km de voirie à entretenir et à rénover.

Habituellement, 4 à 5 M€ sont nécessaires pour répondre aux besoins annuels liés à ces risques. En 2014, compte tenu des intempéries exceptionnelles, la Métropole consacrera plus de 14M€ pour faire face aux réparations, tant sur la voirie que sur les réseaux d’assainissement ou de pluvial endommagés. Cette capacité de réponse, au service des communes et des usagers, est le résultat de la mise en commun des compétences et des moyens au sein de la Métropole. »

Christian Estrosi, Député-Maire de Nice,

Soucieuse de sécuriser l’ensemble de la voirie métropolitaine à l’approche de l’hiver, la Métropole Nice Côte d’Azur procède actuellement à plusieurs chantiers de sécurisation de son réseau routier.

Le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur se caractérise par une configuration géographique et géologique très sensible aux risques de chute de pierre et aux coulées de boue. La gestion du réseau routier  nécessite donc la prise en compte de cette contrainte. C’est la raison pour laquelle des travaux sont réalisés chaque année pour prévenir au maximum ces risques et remédier aux conséquences sur la voirie.

Ainsi, 4 à 5 M€ sont nécessaires pour répondre aux besoins annuels liés à ces risques. En 2014, compte tenu des intempéries exceptionnelles, la Métropole consacrera plus de 14 M€ de dépenses sur les routes, en lien avec les intempéries. A ce montant de la voirie s’ajoutent les investissements de réparation des réseaux d’assainissement, également affectés par les intempéries.

Des travaux de réparation des protections contre les chutes de pierres ont ainsi été menés sur la RM 6202, du 3 au 7 novembre dernier, entre les carrefours de la Gare-de-la-Tinée et de la vallée de La Tinée dans le sens Nice-Digne, sur la commune d’Utelle. Tandis que la RM 30, sur la commune de Roubion, a été fermée à la circulation, du 3 au 14 novembre dernier, afin de procéder là aussi à des travaux de mise en sécurité.

Un chantier de construction d’une déviation est également en cours jusqu’à la fin du mois de novembre sur la RM 2205, sur la commune d’Isola, suite à un éboulement ayant fait 2 morts en février dernier.

La commune de Gattières est également concernée au niveau du carrefour de la RM 2209 avec le chemin Saint-Michel où sont menés depuis le 3 novembre pour une durée de 12 semaines des travaux de confortement suite à un glissement massif de terrain privé sur la voie en janvier dernier.

Enfin, des travaux de création d’enrochement en pied de talus et de consolidation de dalle sont en cours sur la RM 2209 jusqu’à fin janvier 2015 dans le quartier Les Vallières sur la commune du Broc.

Des travaux de réalisation d’une paroi clouée avec ancrages et béton projeté sont également en cours jusqu’à la fin du mois de novembre dans le quartier Haut des Vallières, tout comme un chantier de réalisation d’ancrages et d’un voile en béton, démarré le 27 octobre pour une durée de 8 semaines, suite à un glissement de talus sur la route des Fondues, sur cette commune.

Tags: Territoire
Share |