Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

La Métropole à la conquête des investisseurs chinois

    • logo metropole480

Une délégation de la Métropole Nice Côte d’Azur est actuellement en Chine pour promouvoir le territoire métropolitain

Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur :

« J’ai demandé à Rudy Salles, Député et Président de la Commission Tourisme et Relations Internationales de la Métropole Nice Côte d'Azur, et à Christian Tordo, adjoint au Maire délégué à l’économie, à l’emploi et à l’industrie, de se rendre cette semaine en Chine pour promouvoir notre territoire.

En 2013, près de 85 millions de Chinois ont effectué des voyages touristiques, ils devraient être 400 millions d'ici cinq ans. Il s’agit d’un marché qui augmente de plus de 50% par an, et d’une clientèle haut-de-gamme. Les Chinois viennent à 70% en France pour faire du shopping et à ce titre, ils apprécient particulièrement l'ouverture des magasins le dimanche : Nice est la seule grande ville de France à le pratiquer.

Je me réjouis de voir que notre projet d'Eco-Vallée, Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var,  a reçu un accueil très favorable auprès de nos interlocuteurs qui, pour beaucoup, viennent régulièrement à Nice dans le cadre de leurs vacances, mais qui reviendront désormais aussi pour parler affaires. Les changements politiques au plus haut niveau en Chine poussent les multinationales basées à Hong Kong à diversifier leurs sources de revenus en investissant en Europe. De part sa notoriété internationale, son rayonnement culturel et les nombreuses infrastructures en cours de réalisation, Nice se présente comme un sérieux candidat pour attirer des investissements Hongkongais. »


L’Éco-Vallée : Nice sur les rangs pour attirer des investisseurs de Hong-Kong

La promotion économique du territoire est la première vocation de ce déplacement. L'Opération d'Intérêt National Éco-Vallée a été présentée aux chefs d'entreprises asiatiques, suscitant curiosité et intérêt. Curiosité d'abord car Nice Cote d'Azur n'était pas connue jusqu'alors comme une Métropole industrielle. Plusieurs chefs d’entreprise se sont montrés très intéressés par ce projet tourné vers le développement durable et la croissance verte, sujets qui interpellent de plus en plus l’opinion publique en Chine et qui feront évoluer la stratégie économique du pays.

Après une visite auprès de Arnaud Barthelimy, Consul général de France à Hong-Kong, la délégation a rencontré des représentants du  Fond Monétaire Souverain de Hong Kong, garant de la stabilité du dollar HK face au Dollar US et investisseur intéressant par sa capacité à mobiliser des fonds. Ce groupe investit massivement en Europe, et Nice et Barcelone apparaissent comme leurs cibles de prédilection. Rudy Salles a rencontré aussi le président de 'Lumières de France", importateur de vins français en Chine. Cette société souhaite acheter une partie de la production des vins de Bellet afin de les présenter au public chinois.

Le tourisme : continuer à solliciter un marché créateurs de milliers d’emploi à Nice

Nice bénéficie d'une très forte notoriété en Chine et est d'ailleurs devenue la première destination Française visitée par les Chinois après Paris. La destination  ayant déjà une image très favorable, il est donc nécessaire de continuer à solliciter ce nouveau marché touristique.  La délégation a fait le tour des agences, des tours operators, et des représentants de la presse spécialisée afin de promouvoir Nice. Des rendez-vous ont été notamment organisés auprès de King Power, géant du duty-free et à même d’installer un hôtel de luxe à Nice. Ouvrir dans les années à venir une liaison directe entre l’aéroport Nice Côte d’Azur et la Chine est un objectif : la délégation a saisi l’occasion de ce déplacement pour démarcher en ce sens des compagnies aériennes.

Le rayonnement culturel comme facteur d’attractivité

Le dernier volet de ce déplacement est culturel. Pour la première fois de son histoire, le ballet "Nice Méditerranée'' de l'Opéra de Nice-Côte d’Azur, dirigé par Éric Vu An s'est produit en Chine et a présenté l'œuvre « Marco Polo » dont le style, à mi-chemin entre  les cultures orientales et occidentales, a émerveillé le public. Les deux premières représentations ont eu lieu dans le cadre du French May de Hong Kong, le plus grand événement culturel français à l'étranger. C'était la première fois que Xiamen accueillait un ballet étranger.

Les retombées médiatiques et populaires ont amené les organisateurs à proposer à l'Opéra de Nice de revenir à Hong Kong dans les années futures. La culture traduit le niveau d'excellence de Nice dans bien d'autres domaines et favorise l’attractivité de la ville.
 

Share |