Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

1er Comité de pilotage du site Natura 2000 en mer « Cap Ferrat »

    • natura 2000

La Métropole dénombre 13 sites classés Natura 2000 sur son territoire dont un site en mer.

Le site Natura 2000 « Cap Ferrat » s'étend de Villefranche à Cap d'Ail. Strictement marin, il est entièrement compris dans le territoire métropolitain et concerne cinq communes, Villefranche-sur-Mer, Saint-Jean -Cap –Ferrat, Beaulieu-sur-Mer, Eze et Cap d'Ail avec une extension vers le large.


Ainsi mercredi 23 janvier 2013, à Beaulieu-sur-Mer, s'est tenu le 1er comité de pilotage du site Natura 2000 en mer « Cap Ferrat ». Au cours de cette séance, les préfets maritime et terrestre ont désigné le président de ce comité de pilotage ainsi que l’opérateur en charge de l’élaboration du Document d’Objectifs. La Métropole Nice Côte d’Azur s’est portée candidate à ces deux fonctions, elle est représentée par Roger Roux, Maire de Beaulieu-sur-Mer et Conseiller Métropolitain délégué.


La démarche Natura 2000 en mer


La démarche Natura 2000 en mer est en cohérence et en synergie avec le contrat de baie d'Azur signé le 23 janvier dernier et dont la Métropole est l’animateur. Ces deux démarches répondent pleinement aux attentes du Grenelle de l'environnement et de la directive cadre sur l'eau. Natura 2000 rejoint également les actions entreprises par la Métropole Nice Côte d’Azur et par ses communes littorales, en faveur de la préservation et de la mise en valeur de son littoral telles que la cartographie des biocénoses marines, la charte Pélagos, la démarche environnementale des ports métropolitains, la certification des eaux de baignade et le pavillon bleu, notamment pour la commune de Nice et de Cap d’Ail...


Dans le cadre du positionnement euro-méditerranéen de Nice et de la Métropole, le classement en zone Natura 2000 permet la reconnaissance par un outil Européen, de la richesse du patrimoine environnemental littoral.


Le réseau Natura 2000


En 1992, au « sommet de la Terre » de Rio de Janeiro, en réponse aux inquiétudes croissantes concernant la diminution de notre patrimoine naturel, l’Union européenne s’est engagée à enrayer la perte de la biodiversité sur ses territoires en créant un réseau de sites écologiques nommé Natura 2000. Avec près de 25 000 sites terrestres et marins, il s’agit du plus vaste maillage de sites protégés au monde.

Share |