Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Assemblée Générale des Chasseurs des Alpes-Maritimes

    • assemblee chasse auron

En créant la Métropole qui regroupe 46 communes, nous avons élargi nos espaces dédiés à la chasse aux communautés de communes de la Tinée, de la Vésubie et du Mercantour.


La Métropole est désormais un membre du Parc National du Mercantour. Deux élus ont été désignés au titre de NCA : Fernand Blanqui et Gaston Franco qui y siégeaient auparavant pour représenter leur communauté de communes.

Pouvoir revendiquer sur un même territoire un sanctuaire marin et un parc national en montagne est une situation exceptionnelle.

Le parc naturel régional des Pré Alpes d’Azur qui s’étend sur 90 000 hectares, qui englobe 45 communes de l’Ouest du département pour un peu plus de 31 000 habitants, vient de recevoir l’avis favorable de l’Etat. A la différence des parcs nationaux, le parc naturel régional n’apporte aucune réglementation nouvelle en matière de chasse.

Son objectif est d’aider les communes à réaliser des projets de préservation de l’environnement et de maintien des activités économiques pastorales.
C’est une donnée positive, avec un objectif important, celui de permettre à la chasse de jouer son rôle :

  • Régulation des espèces,
  • Gestion écologique des territoires,
  • Rôle d’activité économique.

Le Grenelle de l’environnement a reconnu la chasse en terme de Biodiversité.

L’implication des chasseurs dans la préservation de la biodiversité est une réalité. Elle est inhérente à l’art même de la chasse, qui n’aurait tout simplement aucun sens si cette biodiversité était menacée.

Le monde de la chasse porte, en effet, un loisir utile, une activité économique mais aussi une culture.
En ce sens, la chasse doit être clairement perçue comme un enjeu de société, à la fois art de vivre mais aussi activité économique capable de faire vivre ensemble sur un territoire chasseurs et non chasseurs,
plus particulièrement les militants de l’environnement avec lesquels les relations ont toujours été difficiles.

Mais, au-delà de la communion avec la nature, de la protection des espaces naturels sensibles, il y aussi des enjeux économiques majeurs.
Sur le plan national, la chasse représente 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, plus de 27 000 emplois induits, d’autant plus importants qu’ils sont en milieu rural, 1 300 000 chasseurs  -  8 500 chasseurs dans notre département- 70 000 associations cynégétiques.

Les activités qui lui sont liées sont multiples :

  • Gardes particuliers dans les grands domaines,
  • Eleveurs de gibiers ou de chiens,
  •  Maintien de métiers et de savoirs faire spécifiques. La gastronomie française, elle–même, accorde au gibier une place de choix et les plus grands chefs le considèrent comme un vrai patrimoine culinaire de nos régions,
  • Emplois liés à la convivialité (hostellerie, restauration)
  • Et bien entendu les activités commerciales.
Share |